Deprecated: idn_to_ascii(): INTL_IDNA_VARIANT_2003 is deprecated in /home/thomas/public_html/inc/boot.php on line 200
Le Site du dernier matou

Le Site du dernier matou

Le site qui fait miaou!

1 commentaire

Connaissez vous le jeu de rôle (papier celui autour d'une table et pas en jeu vidéo dans un canapé). Personnellement, j'ai découvert il y a plus de vingt ans et je continue toujours.

Par contre lors de mes dernières parties j'ai utilisé des cartes précises (pas de simples schémas). Cependant le camouflage de la carte ne fut pas simple à gérer. J'ai voulu voir si l'informatique pouvait simplifier le procédé et j'ai réalisé un petit programme pour gérer mes cartes, les déplacements des personnages et les points de vie.

Le programme est réalisé en Python avec la bibliothèque Tornado. Le programme est un serveur WEB, le maître du jeu s'y connecte par l'intermédiaire d'un navigateur WEB (Firefox) et peut agir sur la carte comme il le souhaite :

  • créer/déplacer/retirer des personnages,
  • cacher/masquer des personnages,
  • changer le nombre de points de vie des personnages,
  • cacher/dévoiler des parties de la carte,
  • zoomer sur sa carte.

L'écran du maître et celui des joueurs sont différents donc on peut avoir de nombreux personnages/monstres cachés et les faire apparaître seulement au besoin. De plus la carte du maître et celle des joueurs peuvent être différentes, très utile pour les emplacements des pièges et des notes numérotés pour des informations.

Voici l'écran du maître (informatique cette fois ci) à l'adresse "votre-adresse-ip:5000/dm" :

En haut à gauche le menu pour :

  • ajouter des personnages en choisissant leur nom, leur couleur (en anglais) et leur taille,
  • choisir le rayon (le nom est mal choisi) pour découvrir la carte : 1 pour une case, 2 pour 4 cases, 3 pour 9 cases...
  • choisir le zoom,
  • un bouton de sauvegarde,
  • un retour aux choix des plateaux.

Les actions suivantes sont possibles aussi :

  • un clic sur le quadrillage rouge et bleu pour le faire disparaître, on clique sur une case découverte pour la camoufler,
  • un clic sur un personnage pour le montrer ou le camoufler,
  • la molette sur un personnage pour modifier le nombre de points de vie.

Voici l'écran des joueurs "votre-adresse-ip:5000" :

Les joueurs peuvent seulement zoomer et se déplacer sur la carte.

Pour Le programme en ZIP, cliquez sur le lien précédent. Il suffit de décompresser le fichier et de lancer le fichier jdr.py. Auparavant vous aurez installer Python3. Mais aussi la bibliothèque Tornado, pour les utilisateurs de GNU/Linux utilisez votre gestionnaire de paquets, pour moi ce sera :

aptitude install python3-tornado

Pour les utilisateurs de Micro$oft Windows :

pip install tornado

Enfin vous pouvez utiliser vos propres cartes en modifiant le fichier plateaux.json et en plaçant les images dans le répertoire "static".

Bon jeu à tous.

Aucun commentaire

Dans le dernier article, j'expliquais l'installation d'Openbox sous Debian. Voyons comment personnaliser l'affichage en ajoutant un thème.

Pour changer de thème, j'utilise lxappearance. On peut y choisir différents types de thèmes, pour :

  • l'interface,
  • les icônes,
  • les curseurs.

Pour les icônes, je choisis "Faenza-dark" (Installer le paquet "faenza-icon-theme", logique) et pour les curseurs "Adwaita". Pour le thème de l'interface je pars du thème "Arc-Dark" (Installer le paquet "arc-theme"), que je vais modifier.

Je récupère les deux répertoires gtk du thème "Arc-Dark" dans mon répertoire personnel :

cd ~
mkdir -p .themes/test
cp -r /usr/share/themes/Arc-Dark/gtk-2.0/ .themes/test/
cp -r /usr/share/themes/Arc-Dark/gtk-3.0/ .themes/test/

Je peux choisir le thème test avec lxappearance (installer le paquet du même nom au besoin), pour l'instant c'est le même que "Arc-Dark".

Le résultat est propre et net mais les couleurs trop froides à mon gout. Je vais les modifier en faisant tourner ce script python dans le dossier du thème. Attention, ce script nécessite l'installation du paquet "python3-pil".

Voila, le script a inversé les canaux rouge et bleu pour passer à des couleurs chaudes. Si on se limite à cette inversion le bleu clair devient orange et le gris froid un gris chaud. Mais le script accentue la présence de rouge quand le bleu est beaucoup plus présent que les rouge et vert du thème de d'origine, ce qui donne une dominatrice dominante rouge à l'ensemble.

Mais il n'y a pas que GTK, il y a aussi Qt. Pour l'instant seul les applications GTK 2 et 3 arborent ses couleurs. Les applications utilisant Qt non! Par exemple qpdfview utilise le thème par défaut.

Dans leur infinie sagesse, les équipes de Qt nous permettent d'utiliser un thème GTK2. Pas besoin de recréer un thème pou Qt, il suffit de lui dire à Qt d'utiliser le thème GTK. Pour Qt4, après l'installation du paquet "qt4-qtconfig", lancer "qtconfig-qt4" pour choisir d'utiliser le thème GTK+. Pour Qt5, il faut installer le paquet "qt5-style-plugins" et créer un fichier "environment" dans le répertoire "~/.config/openbox/" contenant :

export  QT_QPA_PLATFORMTHEME=gtk2

Une déconnexion et une reconnexion plus tard, les applications Qt utilisent aussi le même thème :

Et voilà pour le thème des interfaces. Il ne reste plus qu'à travailler sur Openbox, Tint2 et Conky pour que le tout soit uniforme.