Le Site du dernier matou

Le site qui fait miaou!

Aucun commentaire

Il y a des dictons pour les mois, pour ma part ce fut :

En juillet, l'alimentation est cassée!

Première panne, la connexion d'alimentation de mon ordinateur portable devient inutilisable. La broche de la connexion interne de l'ordinateur est restée dans l'embout du chargeur. Il me restait juste assez de batterie pour récupérer mes fichiers. Merci les synchronisations régulières grâce à Unison.

Ensuite j'ai pu récupérer un chargeur fonctionnel en délogeant la broche de la connectique grâce à une aiguille de couture et de la patience. Un grand merci au paternel pour le conseil.

Puis le démontage de l'ordinateur portable. Pour démonter un ordinateur portable toujours la même chose, bien chercher toutes les vis et ne pas hésitez à ouvrir ensuite. Personnellement je casse toujours une ou deux pattes au premier démontage, je ne sais pas s'il est possible de démonter un portable sans casse. J'isole la carte mère afin de dessouder la connectique défectueuse.

N'ayant jamais réaliser d'opération de ce type, j'ai appris que la première étape consiste à rajouter de l'étain. Je sais ça parait contre productif mais c'est la seule manière de faire fondre l'étain déjà présent. Ensuite j'ai alterné chauffe et utilisation de la pompe à dessouder pour retirer la connectique. J'ai pris tellement de temps à réussir que je croyais avoir grillé la carte mère. Pour éviter des frais inutiles, j'ai soudé deux fils à l'emplacement de la connectique et j'ai remonté l'ordinateur.

Deux fils

Après un test rapide (attacher les deux fils sur le transfo), j'ai pu vérifier que l'ordinateur fonctionnait toujours. J'ai donc récupérer une connectique d'alimentation sur une carcasse d'ordinateur portable qui traînait et je l'ai soudé aux deux fils après avoir scotcher le tout. Ce n'est pas top mais ça marche.

Du scotch
Une alim baladeuse

Le même mois une autre alimentation a admis ses limites enfin la connectique. Comme pour l'ordinateur une réparation assez brouillon mais qui fonctionne, j'ai juste coupé le fil d'alimentation et étamé les deux conducteurs. Comme l'appareil pouvait aussi être alimenté par piles j'ai juste placé les fils étamés dans le logements des piles. Ça reste en place et tout fonctionne.

Ça tient.

Deux réparations qui n'illustreront pas les guides de bricolage mais qui dépannent bien

Aucun commentaire

Au début, j'utilisais des dalles d'agencement et des tréteaux lorsque j'avais besoin de tables beaucoup plus grandes. Cependant cela posaint différents problèmes :

  • la taille des tréteaux ne correspondait à la taille des dalles,
  • ces mêmes tréteaux gênaient certaines des personnes qui s'asseyaient autour de la table,
  • déplacer les dalles (2m05x60cm) dans une maison n'est pas évident.

L'idée était donc :

  • réduire la taille des plateaux pour faciliter leur manipulation,
  • de remplacer les tréteaux par des pieds verticaux,
  • d'avoir un système permettant de construire des tables de différentes tailles.

Pour cela :

  • j'ai découpé chaque dalle d'agencement afin de récupérer deux plateaux de 90cmx60cm,
  • je les ai percé selon le schéma suivant,
  • acheter 4 lots de 4 pieds de table cylindrique fixes métal epoxy, 71 cm et leur platine de fixation,
  • et une boîte de 60 boulons trcc 5x30.

Tous les achats ont été réalisé chez une enseigne qui n'a rien compris à la légende arthurienne. Pour le bricolage rien de particulier, il faut juste penser à laisser un peu de jeu pour faciliter le montage. Ainsi j'ai percé des trous de 6mm de diamètre et le centre à 34mm du bord du plateau (et non 35mm). Dans le même esprit pour le montage, il faut serrer les vis lorsque tous le plateaux sont positionnés et non au fur et à mesure.

Ce système me permet de réaliser des tables de : 90x60, 120x90, 180x60, 270x60, 180x90, 360x60, 240x90, 180x120, 450x60, 300x90, 540x60, 360x90, 270x120, 180x180, 640x60, 420x90, 360x120, 240x180, 270x180 pour ne citer que les tables rectangulaires.

Sur ce schéma, on voit l'emplacement des platines pour réaliser une table de 1m80 sur 1m20. Dans les coins, elles sont fixées avec trois vis sur un même plateaux, au milieu des côtés avec quatre vis sur deux plateaux et enfin la centrale avec quatre vis sur quatre plateaux.

Voici la plus grande table que j'ai utilisé pour l'instant (3m60 sur 1m20) :

Le montage dure 30 minutes avec ma fille de cinq ans dans les pattes l'aide ma fille et le démontage 2O minutes. Il ne faut pas oublier la visseuse pour les 56 boulons à serrer.

Je suis satisfait du résultat mais la table serait beaucoup plus présentable avec des plateaux en MDF.

4 commentaires

Il manque les photos du démontage et celles du remontage sont vraiment sans plus. J'étais un peu pressé pour ce bricolage et j'ai passé plus de temps sur l'action que sur le commentaire.

Le démontage ne présente pas de difficultés, les huit vis sur les cotés droit et gauche de l'appareil sont à retirer. Puis en retirant l'arrière du boîtier, on fait apparaître les différents éléments :

  • le disque dur,
  • la batterie,
  • le circuit imprimé où tout est relié,
  • l'écran.

À celà s'ajoute les faces avant et arrière ainsi que la partie argenté qui fait la jonction entre les deux. L'écran et le disque dur se sépare facilement en débloquant les nappes qui les relient au circuit intégré. Mais pour la batterie il faut jouer du fer à souder pour la retirer. Une troisième main fut la bienvenue pour réussir cette opération. N'oubliez de repérer la polarité pour souder la nouvelle dans le bon sens.

Après avoir souder la nouvelle batterie sur le circuit intégré, le remontage commence.
Le CI et la batterie

Fixer la nappe du disque dur.
Le DD en plus

Placer la pièce plastique argentée autour du circuit intégré. Le sens est facile à retrouver grâce aux ouvertures pour les différentes connections.
La partie argentée

On peut ensuite fixer la nappe de l'écran en la passant entre le circuit intégré et la pièce argenté. Avant de mettre en place les quatre vis qui retiennent l'écran, j'ai testé l'appareil pour éviter les mauvaises surprises ensuite.
alt
Une vue de l'autre côté.
alt

On replace la batterie en plaçant correctement les fils.
alt

Et on rabat le disque dur. Et je testé de nouveau l'appareil à ce moment.
alt

On referme le tout, deux vis à placer sur les côtés droit et gauche et en avant la musique.
alt

La réparation a été effectué le 16 novembre 2016 et tout fonctionne parfaitement à ce jour. On remarque aussi que je ne suis pas très réactif pour l'écriture d'un article. Bonne année et meilleurs vœux.

Aucun commentaire

Voici les deux pièces de rechange vu que j'ai griffé l'afficheur Super AMOLED lors du démontage. L'écran tactile à gauche et l'afficheur Super AMOLED à droite.

Je place les deux pièces l'une sur l'autre comme elles le seront une fois le téléphone réassemblé. Je ne retire aucune protection.

Je réalise la connexion entre les deux éléments sans retirer l'adhésif. La connexion définitive sera réalisé plus tard.

Je place la coque sur les deux éléments en laissant passer le connecteur de l'afficheur.

Je le reconnecte. Rien de spécial ça se clipse tout simplement.

Je réalise la connexion définitive entre l'afficheur et l'écran tactile.

Je replace le cache du connecteur écran.

L'étape la plus délicate, recoller l'écran tactile sur la coque du téléphone. Il faut être suffisamment soigneux pour retirer la protection de l'afficheur et le plastique qui recouvre l'adhésif de l'écran tactile sans rien salir. Je vous conseille de prévoir un pinceau afin d'enlever toute poussière qui pourrait se déposer durant l'opération.

Et voilà le téléphone est à nouveau en un seul morceau.

Et en plus, il fonctionne à nouveau.

En conclusion, les deux opérations (démontage et remontage) ne sont pas compliquées mais prennent du temps. N’espérez pas pouvoir réaliser ça sur un coin de table en cinq minutes.
Pour ma part le temps investi valait les 65€ d'économie. 15€ de pièces détachées au lieu de 80€ la réparation en magasin.

Aucun commentaire

Je vous conseille de lire et relire entièrement l'article avant de commencer.

Retrait du cache arrière et de la batterie
Retirer le cache arrière, la batterie, la carte SIM et éventuellement la carte microSD. Aucune difficulté, je passe à la suite.

Retrait du cache du connecteur écran
Retirer le cache du connecteur écran. Pour cela je vous conseille l'utilisation d'un petit tournevis plat. J'avais commencé avec un cutter mais la lame a abîmé le cache avant de se casser.

X
X
Déconnecter l'écran, c'est juste clipsé.

X
Pour le décollage de l'écran tactile, c'est long et laborieux. Il est collé sur toute sa périphérie à la coque. J'ai utilisé un cutter, un tournevis plat pour séparer l'écran de la coque. L'utilisation d'un sèche-cheveux permet de faciliter l'opération.
Attention avec les outils pour séparer l'écran tactile, un petit dérapage et c'est l'écran d'affichage qui est griffé.

X
L'écran peut aussi être retiré et le démontage est terminé.

Pour la petite histoire, c'est à ce moment que je me suis rendu compte que l'écran de remplacement que j'avais commandé était fendu. Reportant le remontage de quinze jours.